Chamonix panorama et église st Michel

Chamonix-Mont-Blanc figure dans le top 10 des villes les plus accueillantes. La “Mecque de l’alpinisme” est très prisée en raison des nombreuses manifestions et notamment de la célèbre Fêtes des guides. Depuis l’organisation des premiers Jeux Olympiques d’hiver en 1924, la commune est aussi une terre d’accueil de grandes compétitions sportives internationales. En semaine, comme pendant les week-ends, été comme hiver, vacanciers, amoureux de l’or blanc, aventuriers de l’Europe et d’ailleurs sillonnent les rues où résonnent  langues et accents divers, appréciant un art de vivre ancestral et cosmopolite. (Photo OT Vallée de Chamonix – Salomé Abrial)

En un peu plus de deux cents ans, la vallée de Chamonix a connu de grandes transformations par exemple en architecture. Avant l’arrivée du tourisme, les Chamoniards menaient une vie agricole et pastorale. Au milieu du 18ème siècle, dès l’activité touristique, le bourg changea imperceptiblement : alpinisme et sports divers; vie mondaine, tourisme aristocratique, parcs de loisirs, dancings, pâtisseries, traditions artisanales et boutiques… Avec le Mont-Blanc au centre de tout, unique et majestueux.

Chamonix fresque gaston Rébuffat Chamonix pont sur l'arve

Un élégant pont de bois franchit l’Arve, rivière qui prend sa source dans le massif du Mont-Blanc avant de se jeter dans le Rhône.

Une large fresque représentant Gaston Rébuffat rappelle que bien des personnalités de renom et des gloires du sport se sont arrêtées à Chamonix. Maurice Baquet y passait tous ses étés. Ce premier prix de conservatoire de Lyon, a commencé ses ascensions dans les Aiguilles rouges, de nuit ! Mordu de ski, ami d’Emile Allais – premier moniteur de l’École du ski français, inventeur du fuseau, de la doudoune, de la dameuse – le violoncelliste rejoint en 1936 l’équipe de France, histoire de détendre l’atmosphère. En 1937, Emile Allais remporte 3 médailles d’or : descente, slalom, et combiné… James Couttet, pionnier du développement du ski en France, figurera parmi les amis de Maurice, Baquet ainsi que Roger Frison-Roche avec lequel le musicien-alpiniste effectuera son premier tournage en montagne : Premier de Cordée en 1943. Dans les années 50, il se nouera d’amitié avec Gaston Rébuffat. Honneur suprême : tous deux donneront leurs noms à la voie Rébuffat-Baquet. Bonne humeur et poésie lorsque les notes du violoncelle du musicien s’élevaient depuis le pied de l’Aiguille du Midi…

Chamonix Maison ArpinChamonix librairie GuérinAu-delà du vieux Chamonix et des petites maisons anciennes, toute une institution : la Maison Arpin. Cette historique filature savoyarde pratique l’esprit alpin  depuis 1817. Spécialiste du drap de laine, elle équipait guides et bergers. Désormais leurs tissus d’ameublement donnent du style aux chalets : plaids, coussins, bagages à anses de cuir…
Boutique Arpin / 138, rue des Moulins / 74400 Chamonix-Mont-Blanc

En face, la célèbre Librairie Guérin, autre adresse incontournable : à l’intérieur, les célèbres petits livres à couverture rouge – comme les chaussettes et pulls des guides. Passionné de littérature et de montagne, Michel Guérin est le fondateur de cette maison d’édition dédiée à la montagne et à l’aventure. En 20 ans les éditions ont publié plus de 130 livres réunissant les grandes plumes de la montagne. Ouvrages de grande qualité auxquels sont attachés tous les amoureux des sommets : Erik Orsenna, Sylvain Tesson…
Guérin / 30 avenue du Mont-Blanc /c74400 Chamonix-Mont-Blanc

Chamonix galerie café des aiguillesChamonix galerie café des aiguilles intérieur

Dans le même périmètre, ouverte depuis le 28 décembre dernier, la Galerie-Café des Aiguilles – avec sa belle terrasse – est un lieu d’échange et de rencontres. D’anciennes planches de bois décorent le bar. Les belles chaises dépareillées ont été chinées dans la région et les petites tables sont une invitation à s’attarder devant un verre, à se restaurer, tout en contemplant les oeuvres artistiques accrochées sur les murs immaculés et de pierre brute.
Venue du Canada et se sentant bien à Chamonix, la sympathique Emily commente les peintures, fait découvrir des bijoux joliment exposés. Son souhait est de promouvoir des artistes venant de différents horizons (photo, peinture, graph, sculpture, art digital). Les expositions changent tous les deux mois. Ambiance chaleureuse et décontractée…
Galerie-Café des Aiguilles / 129, Rue es Moulins, 74400 Chamonix-Mont-Blanc / www.galerie-cafe-aiguilles.com

Chamonix chalet 4810Chamonix chocolat 4810Le beau Chalet 4810 est le sommet… de la gourmandise ! La belle bâtisse tout de bois blond était longtemps un magasin de minéraux avant qu’une championne de ski de fond y installent un très agréable salon de thé. Les minéraux n’ont pas disparus puisqu’ils attirent autant l’oeil que les succulentes pâtisseries. On  l’on peut acquérir les deux – sans oublier la spécialité de la maison :  le chocolat 4810 dont la forme singulière représente le mont Blanc et le glacier des Bossons. Cette création exclusive de la Maison  Aux petits gourmands a été récompensée par l’Award de la recherche créative au Salon du Chocolat de Paris 2014. Une pause gourmande s’impose… (Photo chocolats : ©OT Chamonix. S. Abrial) 
Chalet 4810 / 168 rue du Docteur Paccard, 74400, Chamonix / petitsgourmands.fr

Chamonix Aux nougats du mont blanc intérieurChamonix boutique Aux nougats du mont blanc Chamonix Aux nougats du mont blanc macarons

 

Foule, y compris le dimanche, le long de la rue Paccard. Boutiques d’équipements sportifs, petits bistrots. Ici, le shopping se pratique toute l’année ! Du monde admirant les macarons, biscuits, chocolats présentés dans la vitrine de la pâtisserie “Aux Nougats du Mont-Blanc“. La devanture a conservé son charme délicieusement désuet. Depuis 1975, la confiseries Ancey vous plonge dans des saveurs et parfums inoubliables… Aux Nougats du Mont Blanc – Chocolaterie & Confiserie /
98 rue Vallot / 74400 Chamonix-Mont-Blanc

Le Refuge Payot, épicerie fine référencée au Guide Vert Michelin, “meilleur garde manger des Alpes suisses, françaises et et ilaliennes”, ne désemplit pas et propose une sélection rigoureuse de produits du terroir haut de gamme en provenance des deux Savoie : liqueurs, confiture, jambons suspendus,  saucissons, pain d’épices, génépi… www.refugepayot.com

Chamonix Affiche musée des cristauxChamonix musée des cristaux

 

Voyage à travers le patrimoine,
les cristaux, les couleurs
et les formes…
Un hommage est rendu
aux cristalliers d’hier
et d’aujourd’hui
et à leur travail.

 

(Photos et affiche
Office du Tourisme)

 

 

 

 

Dans l’espace Tairraz, le Musée des cristaux fait la part belle aux minéraux du massif du Mont-Blanc, en particulier les quartzs fumés et les fluorites verdâtres ou plus exceptionnellement rose à rouge vif. Les pièces exposées proviennent des collections du club, du Musée Alpin (collection municipale) de la collection “Lesage” achetée par la commune et le club et de prêts de cristalliers et collectionneurs. On peut y admirer les différentes pierres qu’il est possible de trouver sur le Mont-Blanc, les minéraux alpins des Alpes du Sud au massif de Gothard et les minéraux de type alpin que l’on trouve dans les différents massifs de la terre : Himalaya, Rocheuses, Norvège, Oural, Namibie.
Musée des cristaux / Parvis du parking Saint-Michel / 615 allée du Recteur Payot / 74400 Chamonix-Mont-Blanc / www.mineralogie-chamonix.org

Chamonix villeChamonix le chamonix palaceChamonix affiche PLMChamonix lunette musée alpinMusée alpin Chamonix Gabriel Loppé Cervin

 

Avenue Michel-Croz, des galeries marchandes sont flanquées de piliers et surmontées de terrasses de bois en encorbellement. Un peu en retrait, le Musée Alpin est installé dans l’ancien hôtel de luxe ” Chamonix Palace”, premier des trois palaces construits avant la Première Guerre mondiale. Ouvert en mai 1914, ce bâtiment emblématique de la Belle époque a gardé ses fastueuses façades.

Le Musée Alpin témoigne de la vie dans la vallée aux XVIIIème et XIIXème siècles et de la prestigieuse histoire du massif du Mont-Blanc à travers plus de 1700 pièces. Il fait découvrir le patrimoine historique et artistique du territoire du Mont-Blanc : voyage dans l’histoire de la vallée de Chamonix, débuts de l’alpinisme et la conquête du mont Blanc, grandes aventures scientifiques à 4’000 m d’altitude, création des sports d’hiver et d’été, transformations de la vallée de par le développement touristique, affiches du Chemin de fer du PLM, collection de livres et cartes utilisées par les premiers alpinistes, journaux intimes dans lesquels certains alpinistes avaient partagé leur pensées et leur expérience, reconstitution du salon chinois de l’observatoire Joseph Vallot. Ce dernier, astronome, géographe, naturaliste, alpiniste et mécène français, a passé, en 1887, trois jours et trois nuits sous une tente au sommet du Mont-Blanc. Cette même année, Vallot effectuera cinq fois l’ascension.

François-Edme Ricois-collection Musée Alpin ChamonixOn peut également y admirer une grande sélection de peintures alpines dont celles de Marcel Wibaut et de Gabriel Loppé. Son immense toile  dont le “Cervin” a été récemment restaurée. (Visuel ci-contre : François-Edme Ricois-collection Musée Alpin Chamonix)

Marcel Wibaut (1904 – 1998) est un peintre connu aujourd’hui pour ses nombreuses peintures de montagnes représentant le Mont-Blanc, les grandes cimes des Alpes, les chalets, les fleurs… Dans son chalet de Chamonix, l’Alpenrose, il réalisa certains de ses meubles et y sculpta de nombreux personnages.

A Genève, Gabriel Loppé (1825 – 1913) rencontra le leader suisse des peintres paysagistes, Alexandre Calame (1810-1864). Au cours de sa carrière d’alpiniste, Loppé fera également plus de quarante ascensions du Mont-Blanc. Il a souvent fait des croquis à l’huile des sommets alpins. Premier peintre à travailler à haute altitude, il a gagné le droit d’être considéré comme le fondateur de l’école des peintres-alpinistes, qui s’est établie en Savoie à la fin du XIXe siècle. Gabriel Loppé a un premier atelier à Chamonix avant 1860, puis il aura deux maisons, et une galerie d’exposition qui perdurera jusqu’en 1982. Intéressé par la photographie, Loppé réussira un cliché d’un éclair tombant sur la Tour Eiffel qui émerveillera Eiffel lui-même…
Musée Alpin / 89, Avenue Michel Croz, 74400 Chamonix-Mont-Blanc, France / www.cc-valleedechamonixmontblanc.fr

chaise à porteurs Musée Alpin Chamonixmusée alpin chamonix chambre Joseph Vallotmusée alpin chamonix sports

Office du Tourisme / 85 Place du Triangle de l’Amitié /  74400 Chamonix-Mont-Blanc / France

www.chamonix.com

(Texte et photos sans mention : Françoyse Krier)