cncs Moulins comedies musicales 42nd streetUn air de Broadway souffle sur le Centre national du costume de scène de Moulins (Allier, France), qui consacre une exposition à la comédie musicale, genre théâtral dont la spécificité est de conjuguer, dans un joyeux mélange, musique, comédie, chant et danse. A admirer jusqu’au 27 janvier 2019.

Cette exposition du Centre national du costume de scène de Moulins met sous les projecteurs vingt comédies musicales parmi les plus emblématiques, provenant majoritairement du répertoire du Théâtre du Châtelet – partenaire privilégié de l’événement – du Théâtre Mogador, de l’Opéra de Toulon, de Roundabout Theatre Company et de la Shubert Organization à New York, et de Cameron Mackintosh Limited à Londres. Plus de cent costumes sont présentés dans une scénographie qui entraîne le visiteur dans les coulisses des théâtres. Le parcours permet une déambulation au cœur même de ces comédies musicales et parmi la riche diversité des costumes de leurs personnages. (Visuel : 42nd Street. Comédie musicale mise en scène et chorégraphiée par Stephen Mear, costumes de Peter McKintosh, Théâtre du Châtelet, Paris, 2016. © Marie-Noëlle Robert / Théâtre du Châtelet)

cncs Moulins comedies musicales 42nd street Monique YoungCncs Moulins comedies musicales Grease

Née sur les scènes des États-Unis au début du XXe siècle, la comédie musicale s’est rapidement exportée en Europe, grâce à la diffusion des films hollywoodiens dès les années 1930, suivis, quelques décennies plus tard, de réalisations cinématographiques, devenues cultes : Singin’ in the Rain, West Side Story, My Fair Lady, The Sound of Music… En France, c’est surtout le duo formé dans les années 1960 par Jacques Demy et Michel Legrand pour Les Parapluies de Cherbourg, Les Demoiselles de Rochefort et Peau d’âne qui représentait alors le style français. Puis le succès de Starmania (1979), celui de Notre-Dame de Paris (1998), des Dix Commandements (2000), de Roméo et Juliette (2001) et du Roi Soleil (2005), a montré l’engouement du public français pour cet art éminemment populaire.  (Grease, comédie musicale mise en scène par Martin Michel, costumes d’Arno Bremers, Théâtre Mogador / Stage Entertainment France, Paris, 2017 © Alessandro Pinna // Monique Young dans le rôle de Peggy Sawyer dans 42nd Street. Comédie musicale mise en scène et chorégraphiée par Stephen Mear, costumes de Peter McKintosh, Théâtre du Châtelet, Paris, 2016. © Marie-Noëlle Robert / Théâtre du Châtelet )

Cncs Moulins comedies musicales Grease Chantons sous la pluie

La comédie musicale bénéficie depuis quelques années d’un extraordinaire regain de popularité. Que provoquent en nous, depuis Chantons sous la pluie jusqu’à La La Land, ces personnages qui se mettent spontanément à chanter ou à danser pour exprimer leurs émotions ? Le récit en est transfiguré, la morosité de l’existence est dépassée, l’espoir renaît, la musique invite à l’euphorie du « spectacle total » ! L’exposition prend le parti d’immerger les visiteurs dans les films eux-mêmes, par des projections géantes, accompagnées de photographies et de documents rares. La scénographie fait la part belle aux montages d’extraits thématiques peuplés de personnages qui dansent, de Fred Astaire et Gene Kelly à John Travolta, de Cyd Charisse aux héroïnes de Jacques Demy, de West Side Story aux objets virevoltants de La Belle et la Bête. Un panorama en musique pour découvrir la richesse et la diversité des comédies musicales. (Visuel : Singin’in the Rain, comédie musicale mise en scène par Robert Carsen, costumes d’Anthony Powell, Théâtre du Châtelet, Paris, 2015 – 2017. © Marie-Noëlle Robert / Théâtre du Châtelet)

Cncs Moulins comedies musicales Notre Dame Phantom Cncs Moulins comedies musicales Parapluies de Cherbourg Cncs Moulins comedies musicales costumes de Notre Dame de Paris Cncs Moulins comedies musicales costumes Misérables

En dehors de leurs histoires et de leurs livrets, ces spectacles offrent aussi au public des mises en scène  étonnantes, qui enchaînent tableaux et décors à un rythme effréné. Les costumes constituent un véritable défilé d’étoffes aux couleurs étincelantes. Ils sortent, pour la plupart, du vestiaire du XVe siècle et empruntent souvent, au music-hall et aux revues, leurs chapeaux, éventails, paillettes, plumes et strass. Autour des rôles principaux, les ensembles, ou chorus, réunissent des artistes habillés, eux, de façon identique, ce qui accentue la lisibilité des chorégraphies. Le défi permanent relevé par les costumiers : laisser toute liberté à l’expression de la danse – en particulier aux claquettes –, où tout le corps, des pieds à la tête, doit pouvoir se mouvoir sans entrave, avec rapidité et précision, pour produire une vision d’ensemble irréprochable.

Cncs Moulins comedies musicales costumes Beautiful GirlCncs Moulins comedies musicales costumes The King and I.Cncs Moulins comedies musicales costumes My Fair LadyCostume d’Anthony Powell pour le rôle de Kathy Selden dans Singin’ in the rain. Comédie musicale mise en scène par Robert Carsen, Théâtre du Châtelet, Paris 2015-2017 / Costume de Sue Blane porté par Lambert Wilson pour le rôle du Roi de Siam dans The King and I. Comédie musicale mise en scène par Lee Blakeley, Théâtre du Châtelet, Paris, 2014 / Costume d’Anthony Powell pour le rôle d’Eliza Doolittle dans My Fair Lady. Comédie musicale mise en scène par Robert Carsen, Théâtre du Châtelet, Paris, 2010 – 2013.

 

Cet univers fascinant est aussi celui des records en termes de nombres de représentations. En effet, venus du monde entier, les spectateurs affluent dans les théâtres pendant plusieurs saisons consécutives. Nombre de costumes sont refaits à l’identique ou bien repris de sorte que s’effacent les traces d’usure laissées par la multiplicité des distributions successives.

My Fair Lady, The Sound of Music, Grease, Cabaret, Cats, The Phantom of the Opera, 42nd Street… L’exposition présente plus d’une centaine de costumes issus de spectacles joués sur la scène du Théâtre du Châtelet et du Théâtre de Mogador mais aussi, ceux de célèbres productions données à New York, Londres, Toulon et Paris. La scénographie originale entraîne le visiteur côté coulisses, dévoilant la vie du costume avant son entrée sur scène. Déballage, essayage, maquillage et montée sur les planches. Les décors de certaines comédies musicales iconiques sont évoqués sous forme de clins d’oeil décalés dans un parcours joyeux, et bien sûr, musical.

Cncs Moulins comedies musicales FolliesCncs Moulins comedies musicales AfficheMoulins cncs scène pour 42ND STREET

CNCS FOLLIES Salle 9
© Florent Giffard //
42ND STREET © Jean-Marc Teissonnier – Ville de Moulins – Les visiteurs peuvent s’assoir et suivre le numéro de claquettes effectuées par les danseurs // Affiche de l’exposition au cncs

 

 

Interactive et ludique, cette magnifique exposition, à découvrir jusqu’au 27 janvier 2019, s’adresse à tous les publics : extraits de films, jeux et costumes spécifiquement destinés aux enfants, s’ajoute la possibilité d’apprendre quelques pas de claquettes par un professionnel, Fabien Ruiz, ou à l’aide d’un tutoriel afin de pouvoir repartir en dansant !

Centre national du costume de scène et de la scénographie
Quartier Villars – Route de Montilly  / 03000 Moulins /( Tél. : 04 70 20 76 20
Ouvert tous les jours de 10h à 18h

www.cncs.fr

 

 

Voir aussi : 

Les trésors de Moulins, capitale du Bourbonnais