Les Ateliers de la Côte (LAC) inauguraient dimanche 14 avril la Salle Steinway du Lac. Emouvant moment de partage avec présentation du magnifique piano Steinway modèle C-227 et récital avec la célèbre pianiste Irina Lankova. Divers événements et activités artistiques sont prévus tout au long de l’année.

Les invités ont pu découvrir le centre artistique et artisanal qui réunit sous un même toit artistes, artisans d’art et acteurs de loisirs créatifs. Outre les 77 ateliers et salles de cours à louer, les artistes disposent d’une galerie permanente, de studios insonorisés, d’un bar et d’une cafétéria, et de deux salles de spectacle de 50 et 200 places. Les locataires peuvent y exposer leurs œuvres, créer des spectacles, donner des concerts.
Le concept : des modules de même volume, hauts de plafond, pouvant être réunis, avec possibilité d’intégrer une mezzanine très pratique, ou autre arrangement au goût de chaque artiste. Ce qui fait que chaque atelier est différent et intéressant à visiter.

Poésie d’une vaste et chaleureuse demeure d’artistes
Les longs couloirs longent les ateliers disposés sur 2 étages. Leurs murs témoignent d’une certaine effervescence : peintures, affiches et, devant chaque atelier, une vitrine représentative du travail proposé et fourni par l’artiste.

Ici règne la couleur. Ici on cultive les atmosphères. Peinture, sculpture, couture, bijoux, sérigraphie, musique, danse… Se côtoient compositeur, musicothérapeute, coutelier, tatoueur, ferblantier… Grande est l’envie de pousser les portes, une à une, de partir à la découverte
d’un lieu à un autreet de percer le mystère de la création…

« C’est génial », commente Caroline, illustratrice, depuis son atelier Mémé aurait aimé, qui fait aussi du Coworking. « On est à la fois seul et indépendant, mais on sait qu’’à côté, travaillent d’autres avec lesquels on peut échanger des idées, boire un café…». Même commentaire enthousiaste du côté de Manuela, couturière et styliste, de Martine affairée à démêler de gros ballotsd’étoupes trouvés chez les garagistes avec lesquels elle a eu l’idée originale de faire des tableaux. Bien jolis aussi les bijoux en argent de Jutta qui donne des cours d’où l’on ressort avec
son bijou créé de A à Z sous sa vigilance et ses conseils.

Après les notes de couleur, les notes de musique…
Mais ce dimanche, la vedette était bien le piano. Pas n’importe lequel… Le piano de prestige Steinway modèle C-227 qui trônera désormais sur l’estrade de la Salle Steinway du LAC. De la douceur du piano à la puissance du forte, de la clarté des aigus à la profondeur des graves, aucun autre instrument que le C-227 n’arrive à créer plus grand lien entre le compositeur, l’interprète et le public. Ce dernier pourra en témoigner lors du concert
qui a suivi l‘inauguration.

 

Jörg Helmke répond volontiers aux question d’un public très intéressé.

Inauguration officielle du piano Steinway C-227, nouveau “locataire” de la salle Steinway du LAC, par Irina Lankova et François Thury, directeur des Ateliers de la Côte.

Irina Lankova : délassement avant le récital, une prestation très appréciée et applaudie…

 

 

 

 

Présenté par Messieurs Armando Piguet, directeur de Hug Musique SA et Jörg Helmke, District Sales Manager Europe, venu spécialement de Hambourg, où se trouve la fabrique de pianos Steinway, le magnifique instrument a été dénoué de son ruban rouge par la talentueuse pianiste
de renommée internationale Irina Lankova.
La jeune femme, longue silhouette en robe crème, se met au piano, et le charme opère. Il est des moments de grâce et celui-ci en est un, chacun
en est conscient. D’autant plus que le thème du récital « La mélodie au travers des siècles » convient parfaitement à la beauté et l’ambiance harmonieuse qui se dégage des lieux. Gluck, Chopin, Liszt et Schubert, les merveilleux Préludes Op 23 Nos 5 et 4 de Rachmaninov, Eric Satie et au final, une création d’une oeuvre de François Thury, compositeur et co-fondateur avec sa sœur, Anne-Catherine Schneiter, des Ateliers de la Côte.
Un pur bonheur pour ceux qui ont eu la chance de pouvoir l’entendre ce jour-là.

Récupération, ingéniosité, originalité
Les invités auront l’occasion d’apprécier également l’exposition d’œuvres créées par les artistes des ateliers. Multiples versions qui leur ont demandé un regain d’imaginationcar le défi consistait à utiliser les pièces inutilisables recueillis dans un atelier de pianos.

Paris a sa Ruche, l’une des cités d’artistes les plus célèbres de Paris. Cent-quinze ans après son ouverture, cet ensemble d’ateliers continue d’accueillir des artistes venus du monde entier.

Souhaitons longue vie et trépidante vie aux Ateliers de la Côte à Etoy. Et puisse ce concept faire des émules…
(Texte et photos : Françoyse Krier)

 

Les Ateliers de la Côte / Route de Pallatex 5 / 1163 Etoy    www.lesateliersdelacote.ch

(Texte et photos : Françoyse Krier)