Symphonie inachevée by Huawei cadogan HallHuawei a fait appel à l’intelligence artificielle (IA) pour repousser les limites des possibilités humaines et terminer la « Symphonie inachevée »
de Schubert. Le 
spécialiste technologique à l’échelle planétaire est le premier à associer la puissance de l’IA et le savoir-faire humain pour composer les deux derniers mouvements de la célèbre Symphonie no 8 de Schubert. Communément appelée « Symphonie inachevée », cette œuvre fascinante est restée incomplète pendant 197 ans, et ce malgré de nombreuses tentatives entreprises pour la terminer. L’œuvre finale achevée par Huawei a été présentée lors d’un concert donné dans l’emblématique Cadogan Hall de Londres le lundi 4 février 2019. 

Franz Schubert par Wilhelm August RiederDe Franz Schubert, les pianistes en herbe et chevronnés connaissent surtout les Impromptus et Moments musicaux. Quelques mois avant sa disparition, le musicien écrivit deux trios avec piano en 1827. Les cinéphiles apprécient surtout le 2ème mouvement « Andante con moto » du Trio en
mi bémol majeur pour piano et cordes no 2, destiné à être joué dans l’intimité de l’intérieur d’amateurs fortunés. Mouvement utilisé par Stanley Kubrick pour son film Barry Lyndon tourné
à la lumière des bougies, Schubert paraissant au cinéaste le musicien de l’intimisme par excellence…  (Portrait de Franz Schubert en 1825, par Wilhelm August Rieder)

La Symphonie en si mineur, de Franz Schubert, composée en 1822, fut découverte bien des années après la mort du compositeur (1828). Parce qu’elle ne comporte que deux mouvements –Allegro moderato en si mineur /Andante con moto en mi majeur – elle reste connue sous le nom de « Symphonie inachevée ». On retrouve les accords énergiques mais aussi le rythme mélodique tourmenté mais tout en retenue de la Symphonie No 7 de Beethoven. Aujourd’hui encore, les avis des musicologues divergent sur les raisons qui ont fait que Schubert ne l’a pas terminée. Certains invoquent son mauvais état de santé, d’autres le travail de composition de son œuvre suivante.
cadogan Hall Franz Schubert 8ème symphonie by Huawei
Partition Franz Schubert 8ème symphonie by Huawei

La technologie au service de l’humain

La version complète de la Symphonie no 8 de Schubert façon Huawei a été composée en utilisant un modèle d’intelligence artificielle qui bénéficie directement de la puissance de traitement de la puce NPU (Neural Processing Unit) du smartphone Huawei Mate 20 Pro. Une puce spécifiquement développée dans l’optique de tâches basées sur l’IA. Le modèle d’IA a analysé le timbre, la tonalité et la mesure des premier et deuxième mouvements existants avant de générer la mélodie pour les troisième et quatrième mouvements manquants. 

Pour ce faire, Huawei a travaillé avec le compositeur Lucas Cantor, lauréat des Emmy Awards. Le challenge a été d’arranger une partition orchestrale à partir de la mélodie restée fidèle au style de la Symphonie no 8 de Schubert. Ces deux derniers mouvements joués par l’orchestre English Session Orchestra sous la direction de Julian Gallant, restent dans le domaine du romantisme scandé de maints élans que n’aurait pas reniés Berlioz… 

« Huawei est sans cesse à la recherche de solutions pour repousser les limites des possibilités humaines grâce à la technologie. Cette fois, nous avons appris à notre smartphone Mate 20 Pro à analyser une œuvre musicale inachevée depuis près de 200 ans et à la terminer en respectant le style du compositeur d’origine », a commenté Walter Ji, président de Huawei Western Europe. « Nous avons utilisé la puissance de l’intelligence artificielle pour démontrer quel rôle positif la technologie est capable de jouer dans la culture moderne. Si notre smartphone est assez intelligent pour faire cela, imaginez ce qui pourrait encore être possible! ».  Explications du compositeur Lucas Cantor : « J’ai eu pour mission d’extraire les bonnes idées de l’IA, puis de combler les vides pour que le résultat final puisse être interprété par un orchestre symphonique. Le fruit de cette collaboration avec l’IA prouve que la technologie offre des possibilités incroyables et qu’elle peut avoir un impact positif sur la culture moderne ». 

Walther JI, président du Consumer Business Group Huawei Europ Huawei Harne Herkelmann Lucas Cantor, Andrew Garrihy, Walther JI, président du Consumer Business Group Huawei Europe (Photo Huawei) // Interview publique de Harne Herkelmann Chef du planning, Huawei Europe; Lucas Cantor, compositeur; Andrew Garrihy, Directeur Marketing Huawei Europe. (Photo Françoyse Krier)

Lucas Cantor

Compositeur, producteur, multi-instrumentiste et chef d’orchestre, Lucas Cantor a travaillé au département musique de NBC pour les Jeux olympiques de Salt Lake City, Athènes, Turin, Pékin, Vancouver, Londres, Sotchi, Rio et Pyeongchang. Il a été récompensé par deux Emmy Awards pour les Jeux olympiques de 2008 et 2012 et a coproduit la reprise de « Everybody Wants To Rule The World » par Lorde pour la bande originale
du film « Hunger Games : L’Embrasement ». 

Huawei Consumer Business Group

Huawei est le deuxième fournisseur de smartphones mondial. Les produits et services proposés par la célèbre marque sont disponibles dans plus de 170 pays et sont utilisés par un tiers de la population mondiale. Huawei gère 18 centres de recherche et de développement aux États-Unis, en Suède, en Russie, en Inde, en Chine et en Allemagne. Huawei Consumer Business Group a son siège européen à Düsseldorf. Cette jeune entreprise est en expansion constante depuis sa fondation en 1987 et couvre les domaines suivants : smartphones, ordinateurs portables, appareils mobiles à haut débit, bracelets connectés, appareils convertibles et services en nuage. Fondé sur vingt années d’expertise dans le secteur des télécommunications, le réseau global de Huawei met à disposition des consommateurs du monde entier les progrès technologiques les plus récents. 

 

Londres Unfinished symphonyHuawei Cadogan Hall LondresHuawei Cadogan Hall Londres Schubert 8è symphonie

 

 

Texte : Françoyse Krier / DP   Photos sans mention : Françoyse Krier 

https://consumer.huawei.com/ch/

Vidéo de la soirée:

 https://youtu.be/g24RcltWIeU

Huawei Cadogan Hall Londres Schubert 8è symphonie partition