Fondation Nila Moti Penthalaz

Dès l’entrée, le visiteur est séduit par le décor digne des Mille et une nuits, l’explosion de couleurs, le chatoiement des tissus, et l’accueil chaleureux que lui réserve Monica Matter ou sa fille Valentine. Sans oublier les onze éléphantes et éléphanteaux revêtus de costumes bariolés qui montent la garde dans l’escalier accédant à la boutique.

L’histoire du couple créateur de ces lieux est tout aussi fantastique et vaut la peine d’être entendue. On ne peut s’empêcher de se mettre à la place des acteurs à l’origine de la Fondation Nila Moti et de vivre leur parcours entre la Suisse et l’Inde.

Rien n’était prémédité mais tout était inscrit et vécu au travers des méandres de la vie… 

Fondation Nila Moti Penthalaz robe bleue
Fondation Nila Moti Penthalaz manteau gris
Fondation Nila Moti Penthalaz robe rouge à fleurs

Attirance et départ vers l’Inde

C’est l’histoire d’une jeune femme originaire de Suisse alémanique, qui, après avoir lu un reportage sur le Rajasthan s’est immédiatement sentie attirée par cette région avec, en plus, le souhait de donner du sens à sa vie et découvrir autre chose que la société de consommation où le monde allait entrer dans les années 70. Pour se préparer au mieux un séjour prévu dans une famille indienne afin de connaître leur façon de vivre, leurs us et coutumes, Monica s’inscrit à un cours d’hindi à Zurich où elle y apprend des rudiments de lecture et d’écriture dans cette langue. En septembre 1974, elle monte dans un bus effectuant le trajet Zurich-Delhi, avec des arrêts tous les soirs. C’est dans une de ces escales qu’elle rencontre Michel, médecin fraichement diplômé, originaire de Lausanne, parti en voiture avec des amis et qui, subjugué par la détermination de la jeune femme, lui propose de se joindre à eux. C’est sans compter Cupidon et ses flèches… Très amoureux, Monica et Michel Matter se marieront à l’Etat civil de Delhi trois mois plus tard ! Fin du premier chapitre.

Fondation Nila Moti Penthalaz éléphants à l'accueil
Fondation Nila Moti Penthalaz éléphanteau
Fondation Nila Moti Penthalaz éléphanteau détail

En ce deuxième chapitre, retrouvons le jeune couple devenu parents de Julien et Valentine, vivant à Assens dans une ancienne ferme, et toujours épris de l’Inde, pays qui leur a tant apporté où ils retourneront à plusieurs reprises. « Y aller avec nos enfants s’est révélé comme un lien valorisant, car les Indiens aiment beaucoup les enfants. Ce qui nous a valu de belles rencontres avec des gens d’horizons différents. Dont un couple d’Indiens d’origine noble, vivant dans un fort à Khimsar et avec lequel nous entretenons toujours une très solide et magnifique amitié », raconte Monica Matter, tout sourire et des étoiles plein les yeux en évoquant sa passion de l’Inde qui ne l’a jamais quittée.

« Au cours d’une vente en Suisse de poterie bleue par une dame de Jaipur, nous voulions l’aider en achetant toutes les pièces invendues pour en faire cadeau à notre famille et aux amis. Pourquoi ne pas les vendre ? suggéra la personne de contact sur place ». C’est alors qu’une idée a germé dans l’esprit de Monica, fervente admiratrice des artisans “qui travaillent avec les mains, la tête et le cœur”. Et l’Inde s’avère si riche en arts traditionnels à sortir du tiroir et à faire découvrir. 

Fondation Nila Moti Penthalaz écharpes
Fondation Nila Moti Penthalaz Manteaux
Fondation Nila Moti Penthalaz tissus

Echanges et soutien

De la place, il y en a dans la ferme à Penthalaz. De l’enthousiasme aussi ! Une pièce est donc dédiée à la vente d’objets venus depuis l’Inde. Pas question de s’enrichir avec du commerce mais plutôt s’impliquer pour ce pays tant apprécié et faire en sorte que les bénéfices puissent retourner en Inde. Après consultation auprès d’un notaire qui conseille à Monica et Michel de créer une fondation, la décision est prise d’œuvrer en Inde afin d’apporter aide et soutien à l’éducation sous toutes ses formes. Comme une chaire de langues orientales ouvre à l’Université de Lausanne, Monica s’inscrit aux cours, toujours dans le but de mieux s’impliquer lors de ses séjours en Inde.

Fondation Nila Moti Penthalaz sac typique
Fondation Nila Moti Penthalaz oiseaux, mobiles
Fondation Nila Moti Penthalaz sacs, plaids
Savoir-faire, qualité, choix et belles matières pour un magnifique décor presque théâtral !
Fondation Nila Moti Penthalaz bijoux
Fondation Nila Moti Penthalaz petites pochettes

Une première tentative de placement des bénéfices acquis en Suisse n’ayant pas abouti de façon satisfaisante, des échanges ont lieu avec des femmes indiennes rencontrées au hasard des routes de campagne. Entre leur dialecte et l’hindi, Monica peut ainsi découvrir leurs conditions de vie parfois difficiles. Et très vite l’envie de venir en aide à toute une population féminine s’est fait ressentir. 

Naissance de la fondation

« Avec un travail digne, ces mères indiennes pourraient s’en sortir. D’autant plus que dans une famille, une seule personne qui travaille peut subvenir aux besoins de 10 à 20 personnes. » Au Rajasthan, Monica et Michel choisissent Khimsar, lieu de résidence de leurs amis. Un avocat et un notaire enregistreront le ” trust” nécessaire – en tant qu’étrangers – en vue de la mise en route de leur fondation.

Fondation Nila Moti Penthalaz femmes cousant - Inde
Pays profondément authentique et tourné vers l’artisanat
Fondation Nila Moti Penthalaz Monica Matter
Monica Matter dans sa fantastique boutique à Penthalaz

Un chapitre qui s’avère durer un certain temps. Des documents importants sont envoyés à Delhi en vue de l’acceptation du projet : plans du futur bâtiment effectués par un architecte, description du coût, etc. En 1997, la permission tant attendue d’importer les bénéfices de Nila Moti est confirmée par le Gouvernement central. Le centre artisanal de 3000 m2 comprenant 5 bâtiments, chacun étant destiné à une fonction particulière – le tout intégralement payé par les ventes effectuées en Suisse – est inauguré le 15 août 2001, jour de la Fête nationale en Inde.

Débuts difficiles, inspiration, clientèle

Si Monica pensait trouver une personne prête à gérer le centre et à superviser le travail de 15 dames venant toute la hiérarchie des, castes et des deux religions principales, elle devra vite déchanter. Les débuts sont compliqués pour toutes. Pour les femmes de différentes castes, ce n’était pas traditionnel donc pas évident de se trouver ensemble. Il fallait établir une charte très claire : on ne parle pas de religion ni de castes, ni de politique; on est à l’heure et on se montre correcte, chacune vis à vis de l’autre. 
Nous voulions que les femmes s’en sortent à travers du travail donné, en tant qu’employée de Nila Moti avec salaire mensuel, prestations sociales, vacances payées, caisse maladie… Il fallait veiller à ce que tout se passe aussi harmonieusement que possible au sein de ce groupe de femmes, d’abord au nombre de 30, puis de 50 et enfin de 80 personnes !
Monica s’y rend 3 à 4 fois par année mais, aussi occupée par ses enfants, par l’administration du cabinet de son mari, c’est souvent pour un laps de temps très court. « Au début je devais tout préparer pour les dames à Khimsar et leur faire confiance. Cela a porté ses fruits et au fur et à mesure, elles se sont senties responsables. Un excellent tailleur a été engagé. »

Fréquenter des palais, des musées, lire des ouvrages sur sur les arts traditionnels du Rajasthan ont été source d’inspiration pour Monica et son équipe. « Les maharadjas et les empereurs moghols furent de fantastiques mécènes. A L’atelier, petit à petit, nous sommes passé du coton, matériel bon marché à la soie et cela nous a valu une magnifique clientèle. Même si nous n’avions pas l’impression d’arriver à la cheville des grands artisans, il fallait que tout soit impeccable et dès le début, un département du contrôle de qualité a été fondé. Les sacs offerts, destinés à contenir la marchandise achetée par les clients, se doivent d’être impeccables : choix du tissu, dimensions parfaites, couture française ou anglaise…

Fondation Nila Moti Penthalaz femme indienne et machine à coudre
Fondation Nila Moti Penthalaz femme indienne cousant
Fondation Nila Moti Penthalaz femme indienne cousant- main et pied
Fondation Nila Moti Penthalaz femme indienne -découpe tissu

La fondation fête ses 30 ans !

La production de Nila Moti est devenue de plus en plus importante. Hormis quelques écharpes et bijoux, tout est fabriqué par les dames du centre, en Inde. « Nous avons commencé à créer nos propres modèles et nous avons la chance d’avoir parmi nos clientes des couturières professionnelles. Un jour est arrivée Ilse, une dame de 85 ans qui avait fait ses classes avec Karl Lagerfeld à Hambourg, avant que la famille du jeune Karl ne parte à Paris. Nos créations lui ayant plu et, privilégiant les coupes très simples, elle a créé spécialement pour nous des modèles qui remportent beaucoup de succès. Ici, chaque modèle porte le nom de sa créatrice : Liselotte, Laure, Iris… », raconte Monica.

Ce chapitre qui se poursuit est fort agréable : Nila Moti a bien grandi et sa marraine se montre fière de la contribution à sa fondation de ces différentes personnes dont certaines ne sont jamais allées à l’école et qui apportent quelque chose d’essentiel à la Fondation. Chacune à sa façon. Et ce, depuis 30 ans ! C’est peut-être cela le grand message de Nila Moti.

 

Un nom qui chante…

Nila Moti : nous voulions un nom facile à se rappeler, un nom qui chante, avec des voyelles plutôt que des consonnes.
Motty est le nom de notre ferme à Penthalaz et signifie en patois vaudois : Autour de l’église. Moti en hindi signifie la perle. 
Bleu en hindi c’est : Nila au masculin. Au féminin, cela donne Nili, ce qui n’est pas très heureux. Nous avons donc baptisé notre fondation : Nila Moti, la Perle Bleue, en souvenir aussi de notre coup de foudre initial pour les poteries bleues de Jaipur…

as

Fondation Nila Moti Penthalaz logo

Fondation Nila Moti
Route de Penthaz 4 // CH-1305 Penthalaz (Vaud) Tél +41 (0)21 861 29 27
Horaires : Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi : 14 H – 18 H
Fermeture de la boutique pour les vacances du 1er au 21 août 2022. En dehors des vacances, la boutique reste ouverte aux horaires habituels.

Nila Moti Boutique
Gerberngasse 36 // CH – 3011 Berne, Suisse Tél +41 (0)31 332 01 20
Horaires : Mercredi, Jeudi, Vendredi : 13.30 H – 18.00 H
Samedi : 10.00 H – 15.00 H​
La boutique de Berne sera fermée pour les vacances du 1er au 16 août 2022.

www.nilamoti.org

Fondation Nila Moti Penthalaz petits sacs colorés
(Photos (sauf Inde) : Françoyse Krier ~ Texte : Fk d’après le merveilleux récit de Monika Matter)

Vous avez aimé cet article?