Exposition Haute Dentelle JEAN PAUL GAULTIER [dentelle SOLSTISS] La Cité de la dentelle et de la mode de Calais est l’un des rares musées français à présenter régulièrement des expositions de mode. L’exposition Haute Dentelle illustre la place de la dentelle tissée sur métier Leavers  dans la mode ultra contemporaine. Les couturiers élisent, au service de leur style, cette étoffe exigeante. L’exposition souligne leur façon d’exprimer cette matière d’exception familière et pourtant méconnue. La dentelle, tissu d’excellence, dialogue avec la haute couture. Par le biais de la mode, c’est la dentelle que le public est appelé à découvrir jusqu’au 6 janvier 2019.

Très attendue, l’exposition Haute Dentelle porte son regard sur les usages contemporains de la dentelle dans l’excellence en mode, à savoir la haute couture et le prêt-à-porter de luxe. Quatorze maisons de la scène française et internationale ont été sélectionnées pour leur pertinence et leur diversité. La présentation montre comment les couturiers font de la dentelle tissée matière à réflexion : qu’ils superposent et agglomèrent, qu’ils découpent et accolent… Haute Dentelle met en lumière les métamorphoses incarnées de ces dentelles devenues sculptures mouvantes.

Exposition Haute Dentelle robe ALBERTA FERRETTI Exposition Haute Dentelle robe « Aphrodite » YIQING YIN Exposition Haute Dentelle robe 2016 ALBERTA FERRETTI

Savoir-faire, des mains aux machines
Ce sont aussi les savoir-faire actuels des manufactures françaises de dentelles qui se révèlent. Plus que jamais, les dentelliers font de leur patrimoine un laboratoire de recherche et une source de création. La créativité se place à plusieurs niveaux, de la conception à la finition en passant par le tissage : motif, composition, teinture et autres ennoblissements. Tout peut faire objet de recréation. Tradition et innovation, termes souvent usités, prennent ici tout leur sens.

De tous les textiles, la dentelle est la seule d’origine européenne. En effet, la dentelle à la main est apparue en Europe au XVIe siècle dans les Flandres et dans le nord de l’Italie et a depuis lors, et pour les pièces les plus élaborées, conservé le statut de luxueux tissu ornemental, ayant pour fonction principale d’embellir fastueusement les tenues des plus fortunés. La dentelle est un textile dont le support comme le motif sont ajourés. Deux techniques ont été mises au point : la « dentelle à l’aiguille » à l’aide d’un parchemin, d’un fil et d’une aiguille d’une part, et la « dentelle aux fuseaux » à l’aide d’un jeu de bobines et d’un carreau comme support d’autre part.
La dentelle est alors autant appréciée que coûteuse. Longue et complexe à produire, elle a souvent nécessité le travail de plusieurs dentellières étant assemblé pour former une pièce entière.

Exposition Haute Dentelle robe ALBERTA FERRETTI [dentelles MÉRY] Exposition haute Dentelle calais 2016 CHANEL [dentelle SOLSTISS] Exposition Haute Dentelle calais printemps-été 2016 CHANEL [dentelle SOLSTISS La dentelle fabriquée à Calais depuis près de 200 ans est exclusivement mécanique, mais elle s’est d’abord inspirée de la dentelle à la main avant de s’en affranchir. Au XIXème siècle, la mécanisation de la production de la dentelle prend son essor en Angleterre, dans la ville de Nottingham, puis en France à Calais, à Caudry et à Lyon. La mécanisation permet de faciliter la production de la dentelle et d’en répandre l’usage, sans pour autant lui retirer une préciosité certaine. Si la technique de production la rend moins coûteuse, une main-d’oeuvre en nombre et des savoir-faire sophistiqués restent incontournables pour la fabriquer.

Au début des années 1950, on compte une cinquantaine de maisons de haute couture et plus de 150 manufactures de dentelle, souvent de très petite taille, sur la seule place de Calais, sans oublier les villes de Caudry et de Lyon, également des places fortes de la production dentellière, notamment pour la robe. Mais avec ses 1’390 métiers recensés en 1952 à Calais contre 400 à Caudry ou 360 à Lyon et Saint Quentin, c’est bien Calais qui peut s’enorgueillir d’être la capitale mondiale de la dentelle mécanique. En 1955 apparaît un nouveau produit confectionné sur des métiers à tricoter développés par l’industriel allemand Karl Mayer, la dentelle Raschel. Ce textile, de moindre qualité technique et esthétique et au prix très bas en comparaison avec la dentelle tissée, s’appelle également « dentelle ». Aussi, pour différencier les deux types de production, les professionnels français créent la même année une marque « Dentelle de Calais ».

Exposition Haute Dentelle Calais 2017 RALPH&RUSSOExposition Haute Dentelle Calais Robe « Germinal» YIQING YIN Exposition Haute Dentelle Calais veste et jupe © VIKTOR&ROLF

 

Parcours de l’exposition – Secrets de fabrication
Haute Dentelle occupe les 565 m2 de la galerie d’exposition temporaire. Le parcours se compose de 14 vitrines présentant 65 pièces vestimentaires appartenant aux collections patrimoniales de 14 maisons de mode de la scène française et internationale parmi les plus prestigieuses, de Chanel à Valentino en passant par Ralph&Russo et Viktor & Rolf . La mise en espace dresse ainsi un tableau représentatif des usages diversifiés de la dentelle mécanique dans la création contemporaine. Les silhouettes sont toutes issues des tout derniers défilés de ces cinq dernières années et sont – à deux exceptions près – données à voir pour la première fois au grand public.

Glossaire et chronologie, vidéos de défilés, photographies, échantillons de dentelle des robes exposées et de dentelle travaillée selon divers procédés par un des ateliers parmi les plus prestigieux, la Maison Lemarié, donnent des repères au public.

Exposition Haute Dentelle Calais ZUHAIR MURAD [dentelle SAKAE LACE] Exposition Haute Dentelle Calais ZUHAIR MURAD

Les légendes des pièces vestimentaires mettent l’accent sur la double créativité, celles des maisons de mode et, chose rare, celles des maisons de dentelle. Ce travail d’identification dévoile les coulisses de la création, des échanges entre fournisseur textile et directeur artistique : de la dentelle dessinée en exclusivité pour la maison à celle qui subit maintes manipulations en passant par celle magnifiée pour elle-même. Le visiteur a le privilège d’entrevoir ces secrets de fabrication usuellement soumis à la confidentialité. C’est aussi l’occasion de montrer comment une dentelle créée dans les années 1930, remise en collection en 2015, est choisie par un couturier pour défiler sur les podiums en 2017.

Exposition haute Dentelle détail robe ZUHAIR MURAD Expérience sensorielle, unique opportunité 
Profondes boîtes-écrans, les vitrines sans verre, en plus de faciliter la prise de photographies admises sans flash, permettent d’admirer sans être gêné par les reflets de lumière, de contempler le vêtement de près, dans l’ensemble de sa complexité. L’occasion est enfin donnée de découvrir, dans le détail, des robes haute couture qui demandent pour certaines jusqu’à 1’000 heures de confection. Cette opportunité est unique.

Exposition haute Dentelle détail robe CHANEL, photographie Karl LagerfeldSi toutes les maisons ne sont pas représentées de façon égale au sein de l’exposition Haute Dentelle, voire même si beaucoup sont absentes, cette exposition rend bien hommage à la complémentarité et à la richesse des savoir-faire de ces manufactures. La France est sans conteste le centre dentellier Leavers le plus important au monde. Il n’en demeure pas moins que d’autres centres de production existent en dehors du territoire français, par exemple, les manufactures : Cluny Lace (Angleterre), Marco Lagattola (Italie) et Sakae Lace (Japon).

 

Exposition Haute Dentelle ~ Cité de la dentelle et de la mode de Calais

Saison haute (1er avril – 31 octobre) : tous les jours de 10h à 18h sauf le mardi
Saison basse (1er novembre – 31 mars) : tous les jours de 10h à 17h sauf le mardi

Démonstrations de fabrication de dentelle mécanique pour les individuels : tous les jours de l’année sauf le mardi, à 12h, 15h et 16h (17h de mai à octobre).
Démonstrations supplémentaires le samedi et le dimanche à 11h et 14h.

www.cite-dentelle.fr

 

Visuels : Robe et coiffe (dos) en ruban moiré, tulle et dentelle Leavers. collection haute couture automne-hiver 2016–2017 JEAN PAUL GAULTIER [dentelle SOLSTISS] // Robe (détail) en dentelles Leavers apppliquées collection couture automne-hiver 2014–2015 ALBERTA FERRETTI [dentelles SOLSTISS et DARQUER] // Robe en jersey et dentelles Leavers collection haute couture automne-hiver 2013–2014 « Aphrodite » YIQING YIN [dentelle SOPHIE HALLETTE] © Shuji Fujii // Robe en dentelles Leavers apppliquées collection couture printemps-été 2016 ALBERTA FERRETTI [dentelles SOLSTISS et autres dentelles non identifiées] // Robe en dentelle Leavers collection couture automne-hiver 2016–2017 ALBERTA FERRETTI [dentelles MÉRY] © Robin // Robe (détail) en dentelle Leavers rebrodée à la main. collection haute couture printemps-été 2016 CHANEL [dentelle SOLSTISS] © Robin // Robe en dentelle Leavers rebrodée à la main. collection haute couture printemps-été 2016 CHANEL [dentelle SOLSTISS] © Robin // Robe en mousseline de soie et dentelle Leavers Chantilly collection couture printemps-été 2017 RALPH&RUSSO [dentelle JEAN BRACQ] © RALPH&RUSSO // Robe en dentelle Leavers siliconée et tulle collection haute couture automne-hiver 2013–2014 « Germinal» YIQING YIN [dentelle SOPHIE HALLETTE] © Shuji Fujii // Veste et jupe en tulle et dentelles recyclées collection haute couture automne-hiver 2016–2017 © VIKTOR&ROLF // Robe (détail) en dentelle Leavers rebrodée de perles et plumes collection couture automne-hiver 2017–2018 ZUHAIR MURAD [dentelle SAKAE LACE] © ZUHAIR MURAD // Haute-Dentelle_Cite-dentelle-modecalais_commissariat-Sylvie-Marot_Photographie-Fred-Collier__055_ZUHAIR MURAD // Haute-Dentelle_Cite-dentelle-mode-calais_commissariat-Sylvie-Marot_Photographie-Fred-Collier__053_ZUHAIR MURAD // Affiche : © Veste en tweed et jupe en dentelle Leavers à motif floral incisée à la main. Collection haute couture printemps-été 2015. Karl Lagerfeld pour CHANEL © CHANEL, photographie Karl Lagerfeld.