Johan Tahon exposition Refuge/Silence Ariana GeneveLe Musée Ariana – Musée suisse de la céramique et du verre – est fier de présenter Johan Tahon – Refuge/Silence, en collaboration avec la galerie Kunstforum à Soleure, dans l’espace dédié à la création contemporaine. A voir jusqu’au 5 avril 2020. 

Johan Tahon, artiste belge de renommée internationale, présente un travail fort et engagé qui révèle son attachement profond au matériau céramique. La sculpture céramique de Johan Tahon (Belgique, 1965) est puissante et expressive. Si elle se développe de manière originale et personnelle, elle trouve d’abord son ancrage dans les oeuvres et les mythes du passé. Son travail s’inscrit dans la figure céramique, humaine ou animale, qui est à l’origine des plus anciennes terres cuites.

Johan Tahon Refuge/Silence Ariana « Glacier Monk », 2019 Johan Tahon Refuge/Silence Ariana 2 figures « Glacier Monk », 2019Johan Tahon Refuge/Silence Ariana « Waterfall », 2019

 

Ses figures expriment la densité et la complexité de la condition humaine. Elles visent à l’essentiel, ne cherchent pas à séduire ni à tromper. Les stigmates du moulage, les trous qui induisent une perméabilité entre l’intérieur et l’extérieur, le badigeon d’émail immaculé sont autant de marques d’identité d’une oeuvre qui oscille entre rusticité et raffinement, murmure et silence.

Mystique universelle

Dans l’espace dévolu à la création contemporaine, les visiteurs sont convoqués dans un univers mystique habité de moines hiératiques, qui amènent à une seconde salle présentant, outre des figures, des vases de pharmacie ou albarelli, mais également nos frères et sœurs de terre. Référence directe à l’histoire de la faïence, les onguents, poudres et médecines contenus dans ces récipients étaient censés soigner le corps et l’âme.

Ses personnages expriment tant les émotions de l’artiste qu’ils reflètent la complexité du monde. Ses œuvres interpellent, peuvent déranger parfois mais ne laissent jamais indifférentes.

Johan Tahon Affiche Refuge/Silence Ariana GeneveSculpture sur bois médiévale, céramique ottomane d’Iznik, peinture flamande ou, plus proche de nous, sculpture d’Auguste Rodin (1840-1917) ou de Wilhelm Lehmbruck (1881-1919) : plus que des sources d’inspiration directes, ces références ancrent et nourrissent l’artiste et sa créativité.
Passionné de majolique italienne et de faïence hispano-moresque, collectionneur lui-même, Johan Tahon s’immisce jusque dans les vitrines de faïence ancienne du Musée Ariana, dans un riche dialogue entre histoire et art contemporain.

Les œuvres de Tahon font partie d’importantes collections privées et publiques, en Belgique et dans le monde. Une publication Johan Tahon. Refuge/Silence, rédigée en français et anglais, retrace le parcours passionnant de l’artiste et présente ses œuvres les plus récentes.

Visites commentées : les dimanches 29 septembre à 14h en présence de l’artiste et des commissaires, Anne-Claire Schumacher et Hanspeter Dähler, 6 octobre à 14h, 3 novembre, 1er décembre 2019, 2 février, 8 mars à 11h et 5 avril 2020 à 14h

Musée Ariana Musée suisse de la céramique et du verre
Avenue de la Paix 10, 1202 Genève

www.ariana-geneve.ch

 

Visuels :  Montage de l’exposition Johan Tahon REFUGE / SILENCE. Crédit photo : Boris Dunand, Musée Ariana. Numéro : 2019-09–Johan–Tahon–borisdunand // Johan Tahon (Belgique, 1965) « Glacier Monk », 2019. Grès moulé, modelé, émaillé. Collection de l’artiste. Crédit photo : Gert Jan van Rooij. Numéro : 020.JOHAN TAHON‐ ARIANA ‐ PHOTO GJ.vanROOIJ et Numéro : 010.JOHAN TAHON‐ ARIANA_PHOTO_GJ.vanROOI J // Johan Tahon (Belgique, 1965) « Waterfall », 2019. Grès moulé, modelé, émaillé. Collection de l’artiste. Crédit photo : Gert Jan van Rooij. Numéro : 006.JOHAN TAHON‐ ARIANA MUSEUM 2019‐ PHOTO //