MCBA  jardin d'Hiver Denis Savary, Corinna
Visuel ci-dessus : Denis Savary, Corinna, 2021. Impression sur papier sur mur, dimensions variables. Courtoisie Denis Savary

A l’étage supérieur du MCBA, première édition de « Jardin d’Hiver », biennale réunissant une exposition collective de la scène vaudoise contemporaine. Son titre énigmatique « Comment peut-on être (du village d’à côté) persan (martien) ? » est une citation tirée de l’Encyclopédie de l’utopie, des voyages extraordinaires et de la science-fiction publiée en 1972 par Pierre Versins (1923 – 2001), Français installé à Lausanne dont la collection constituera le fonds original de la Maison d’Ailleurs à Yverdon-les-Bains.   L’exposition est visible jusqu’au 19 septembre 2021.

MCBA  jardin d'Hiver Pierre Vadi,
Pierre Vadi, l’Alphabet des ombres, Yellow, 2015. Résine, colorants, fibre de verre et flitres polarisants. Ligia Dias, Brique, 2017. Verre, miroir et feuille d’or. Courtoisie de l’artiste et complete Works. Francis Baudevin. 2021. Sans titre, Dyptiques : acrylique sur toile.
MCBA  Jardin d'Hiver Yoan Mudry.
Yoan Mudry. Reflections on Painting #1, #2, #3, #4, 2021. Acrylique sur toile.
Courtoisie de l’artiste et de la Galerie Nicolas Krupp

La commissaire Jill Gasparina – critique d’art, curatrice et enseignante à la Haute école d’art et de design (HEAD) de Genève – a invité des artistes et des espaces d’art (Circuit, Collectif RATS, Silicon Malley, Tunnel Tunnel et Urgent Paradise), qui eux-mêmes et elles-mêmes ont parfois étendu l’invitation à d’autres. Les 32 participants-es présentent parfois plusieurs oeuvres, dont certaines ont été spécialement créées pour l’exposition : Alfatih, Jérôme Wilfredo Baccaglio, Francis Baudevin, Giovanna Belossi, Christine Boumeester, Leonora Carrington, Françoise Challet, Circuit, Delphine Coindet, Collectif RATS, Ligia Dias, Raquel Dias, Lucas Erin, Mathis Gasser, Julien Gremaud, Rosanne Kapela, Daniela Keiser, Stéphane Kropf, Flora Mottini, Yoan Mudry, Guido Nussbaum, Céra Pagava, Urgent Paradise, Laurence Pittet, Gina Proenza, Denis Savary, Silicon Malley, Viktor Tibay, Anouk Tschanz, caroline tschumi, Tunnel Tunnel, Pierre Vadi.

MCBA  Jardin d'Hiver Denis Savary I, 2021
Denis Savary I, 2021. Médias mixtes.
Courtoisie de l’artiste et de la Galerie Maria Bernheim.
MCBA  Jardin d'Hiver Denis Savary, Mae
Denis Savary, Mae, 2019.
Medias mixtes. Collection privée, Genève.
MCBA  Jardin d'hiver Raquel Dias, Suspendu
Raquel Dias, Suspendu, 2014. Acier laitonné, laiton, cuivre, acier chromé, verre, plastique, carton et corde synthétique.

L’exposition Jardin d’Hiver #1 ne se veut pas le portrait définitif de la scène artistique contemporaine vaudoise mais vise plutôt à transmettre, sous la forme d’un fragment, l’hétérogénéité qui caractérise cette scène. 

MCBA  jardin d'hiver Raquel Dias, Bob 2018
Ligia Dias, Bob, 2018.
Miroir, métal, cuir et soie.
MCBA  jardin d'hiver Ligia Dias marcel
Ligia Dias, Marcel, 2017. Miroir, bois, papier, verre, coquillages et peinture au spray.
MCBA jardin d'hiver Ligia Dias  Mininity
Ligia Dias, Mininity, 2021. Miroir, bois, plâtre,
gesso et feuille d’or.

Sur le plan de la scénographie, cet éclatement et cette diversité sont représentés par une salle d’exposition (près de 700 m2) dévolue à toutes et tous les artistes et les espaces d’art. Sans ordre ni hiérarchie, chaque création semble communiquer les unes avec les autres : tableaux, objets suspendus, grands panneaux, sculptures, installations, cabinet de dessins… L’exposition est visible jusqu’au 12 septembre.

Musée cantonal des Beaux-Arts // PLATEFORME 10 // Place de la Gare 16
1003 Lausanne Suisse

Visites commentées – Conférences – Ateliers de dessin :
www.mcba-ch

Horaires : Mardi – dimanche : 10 h – 18 h // Jeudi : 10 h – 20 h 
Lundi : fermé // Dimanche 1er août : ouvert

Tarifs : Adultes : CHF 20.– / 15.– // Jusqu’à 25 ans : gratuit
Ce billet inclut l’accès à l’exposition Jean Otth. Les espaces de projection
1ers samedis du mois : gratuit 

MCBA Denis Savary, Hanoï
Denis Savary, Hanoï, 2017. Polystyrène, résine et bois (4 pièces). Courtoisie de l’artiste et de la Galerie Maria Bernheim

Vous avez aimé cet article?