Elizabeth George revient avec la vingtième enquête de l’inspecteur Thomas Lynley et du sergent Barbara Havers de Scotland Yard sous la plume brillante et acérée d’une des plus grandes reines du crime !

Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.
La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est sans compter la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ?

N’en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher…

La plus british des romancières américaines revient en force avec ce vingtième opus des enquêtes de Thomas Lynley, encore plus complexe, addictif et incisif que les précédents. Un bijou de suspense à placer entre les mains des fidèles comme des néophytes !

 

On l’appelle “la reine Elizabeth “. Depuis son premier roman publié en 1988 et récompensé en France par le grand Prix de littérature policière, la romancière américaine n’a jamais été détrônée. Tous ses titres sont des best-sellers, non seulement aux Etats-Unis mais aussi dans les trente-cinq pays où elle est publiée.
Cette Américaine situe ses romans en Angleterre, par passion pour ce pays et sa culture. La relation entre ses principaux personnages, l’inspecteur Thomas Linley, conte d’Asherton, élégant et brillant, et le sergent Barbara Havers, issue d’un milieu populaire, sans charme et rugueuse, a évolué à travers ses intrigues sophistiquées, témoignant d’un savoir-faire exceptionnel.
Mais l’oeuvre va au-delà de cette mécanique parfaitement huilée et de la profondeur psychologique dans la quelle l’auteur excelle. car la romancière est aussi l’héritière d’une autre tradition littéraire, celle de Dickens. Elle explore ainsi toutes oles stratres de la société britannique, des aristocrates aux exclus. Au fil d’histoires prenantes et variées, elle éclaire de façon passionnante l’Angleterre d’aujourd’hui…

Elizabeth George ~ La punition qu’elle mérite
Presses de la Cité