Cela commence comme une romance : Annabelle a un mari qui l’aime, deux adorables petites filles, une famille soudée. Ce bonheur insolent n’est-il qu’une illusion ?

Depuis de longues années, une ombre rôde autour d’elle. S’approche pour lui voler sa vie. Le jour du baptême de sa cadette, une angoisse sourde la submerge. Sans écouter sa voix intérieure qui annonce l’imminence d’un danger, elle décide de partir avec ses filles à Lyons-la-Forêt, dans la maison de son père.

Sur la route, elle s’arrête pour nourrir Violette (6 mois), la confie un instant à son aînée, Zéie (4 ans), le temps d’aller se laver les mains. Mais elle est enlevée. Laissée pour morte au milieu de la forêt, au Pays Basque. Lorsqu’elle reprend conscience, sa mémoire s’est effacée. Plus de traces… Pour remonter le fil de sa vie, Annabel va devoir affronter la face cachée d’un bonheur qu’elle croyait parfait.

Avec une extrême sensibilité, Sophie Renouard explore les zones d’ombre d’une existence ordinaire. Son premier roman est captivant.

 

Sophie Renouard  ~ On n’efface pas les souvenirs
Albin Michel